Le film

Prin est née au cœur des Hauts-plateaux du centre du Vietnam dans l’ethnie Jaraï. Elle a 6 ans. Au Nord de la Birmanie, Myu Lat Awng, 10 ans, vit à la frontière d’un Etat en guerre. A 14 ans, Phout vit dans le Royaume du million d’éléphants. Sourde et muette, sa perception de la vie s’en trouve radicalement changée. A 17 ans, Pagna rêve de grandes études et de voyages, lui dont les parents n’ont même pas un toit à mettre au-dessus de leurs têtes. Thookolo a 21 ans. Sans carte d’identité thaïlandaise, elle a quitté ses montagnes pour étudier et travailler à Bangkok. A 30 ans, Juliet vit heureuse avec son mari et ses quatre enfants aux Philippines. Orpheline, elle a grandi dans le quartier de la décharge de Cebu, et a tout fait pour arriver au bout de son rêve. Aujourd'hui, elle est professeur de CP.


Au début de chacune de ces histoires, il y a un enfant qui a soif d’apprendre. Un enfant décidé à saisir sa chance pour quitter la réalité douloureuse d’une vie à laquelle il est confronté depuis son plus jeune âge. Et puis il y a ces hommes, ces femmes qui décident de tendre la main à cet enfant et de l’accompagner vers un avenir meilleur.

Comme un puzzle, le parcours de ces 6 enfants s’enchaînent, se répondent et s’assemblent pour raconter une seule et même histoire : celle d’un enfant qui rêve de GRANDIR.

L'équipe du film

Jill Coulon

RÉALISATRICE

Passionnée de photographie et de voyages, Jill Coulon fait ses armes en assistant le réalisateur Thomas Balmès sur son film « Bébés ». En 2008, elle part seule à Tokyo, avec une caméra, en immersion dans une écurie de sumo. Ce sera son premier film, coproduit par la NHK (Japon) : « Une vie normale. Chronique d’un jeune sumo ». Le film gagne de nombreux prix dans des festivals internationaux avant de sortir en salles sous le titre « Tu seras sumo » (Aloest Distribution). Il a été accueilli par une critique élogieuse.

S’ensuivent de nombreux projets documentaires pour la télévision : « Les Nouveaux Explorateurs » pour Canal +, « Voyage en Occident » pour Planète + et « Au fil du monde », 5 documentaires co-réalisés avec Isabelle Dupuy Chavanat pour Arte.

Tous les films de Jill sont des histoires humaines fortes, toujours sur le même continent, l’Asie, que la réalisatrice affectionne tant.

Découvrez son interview

Antoine Besson

ASSISTANT RÉALISATEUR

Journaliste et photographe de terrain, Antoine Besson est l’auteur de nombreux reportages en Asie du Sud-Est. Adepte d’un journalisme documentaire qui laisse la part belle aux récits et aux rencontres, il s’est spécialisé dans le reportage au long cours.

Il découvre l’Asie du Sud-Est à travers un reportage sur l’endettement des familles dans le delta du Mékong au Vietnam. En 2013, il couvre le passage du typhon Haiyan aux Philippines (le plus violent ayant touché terre à ce jour). Ému par cette catastrophe et l’incroyable réaction des Philippins qu’il côtoie alors, il continue à documenter à travers ses reportages les sociétés et les cultures de ce sous-continent qui regorge de richesses. Il a depuis réalisé de nombreux sujets sur les ethnies minoritaires (Karen, Lahu, Jaraï, …), le quotidien d’un cultivateur d’opium dans l’Etat Shan en Birmanie, les écoles libres dans le Sud de la Chine, les trafics d’êtres humains liés à la GPA en Thaïlande.

Il collabore principalement avec la presse écrite magazine (La Boussole, le Point, le Figaro Magazine, le Figaro Hors-Série). Il est depuis 2013 rédacteur en chef d'Asie Reportages, magazine spécialisé dans l'actualité de l'Asie du Sud-Est pour le compte de l'ONG Enfants du Mékong.

Yael Naim &
David Donatien

MUSIQUE DU FILM

Yael Naim et David Donatien ont rencontré un vaste succès international et comprennent des chansons telles que New Soul, Too long, Come Home, Go to the river ou une nouvelle version du Toxic de Britney Spears.

Yael Naim a remporté trois Victoires de la musique dans les catégories album musiques du monde de l'année en 2008 et artiste interprète féminine de l'année en 2011 et 2016. La force claire de sa voix est à elle seule une musique. Ses chansons voyagent au fil des langues et des pays, d’Israël à Paris. Piano classique, pop paternelle, prédilection pour le jazz et le folk, autant d’empreintes lumineuses et légères qui vibrent dans ces ballades limpides, et dans la sobre esthétique des arrangements de David Donatien.

Aloest productions

PRODUCTION

Aloest Productions fait ses premiers pas au cinéma en 2009 avec D’une seule voix, film qui retrace les coulisses d'une tournée musicale regroupant des musiciens israéliens et palestiniens. Suivra en 2013 Enfants Valises qui dresse le portrait d'une classe d'adolescents primo-arrivants. Plus récemment, l’équipe d’Aloest touche au cœur le public français et étranger avec Les pépites (meilleur documentaire de tous les temps selon les spectateurs Allociné, label "coup de foudre du public" - Ecran Total).

Avec ce nouveau film Grandir, Aloest Productions confirme sa volonté de raconter des histoires de personnes qui, après les épreuves, savent se dépasser pour s’engager dans une vie nouvelle.

Enfants du Mékong

PRODUCTION DÉLÉGUÉE

Depuis 1958, Enfants du Mékong soutient et aide l'enfance dans 7 pays d’Asie du Sud-Est : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie et Chine.

Notre mission est d’aider et de permettre à ces enfants oubliés (du fait souvent d’une extrême pauvreté, d’un handicap, d’une maladie) de s’instruire, de se former professionnellement et de se construire un avenir pour devenir des modèles de responsabilités et de liberté pour leur pays de demain.

Ce sont aujourd’hui près de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l'éducation. L'association soutient la construction d'une centaine de projets de développement par an (écoles, puits...) et gère 10 centres et 78 foyers. Elle envoie aussi 60 volontaires de solidarité internationale, les Bambous, sur le terrain pour des missions d'une durée minimum d'un an.

Mais aussi

Un film de Jill Coulon

Produit par François-Hugues de Vaumas, Xavier de Lauzanne

Image & réalisation Jill Coulon

Assistant réalisateur Antoine Besson

Montage Daniel Darmon

Mixage Eric Rey

Etalonnage Jean-Maxime Besset

Musique Yaël Naïm et David Donatien

Sous-titrage Raphaële Sambardier

Graphisme Dare Pixel

Site internet Victor Boiret


Production exécutive Aloest films

Production déléguée Enfants du Mékong

Avec la participation de AYCTOR, Agence digitale